Mystique et figures mystiques

La mystique, noyau des religions mondiales?

Nous vous signalons un ouvrage collectif qui aborde le thème de la mystique à partir d’une perspective protestante et interdisciplinaire:

Wolfgang Achtner (éd.), Mystik als Kern der Weltreligionen? Eine protestantische Perspektive, Academic Press Fribourg, 2017.

Voici la présentation (traduite de l’allemand) de l’éditeur:

« La mystique se distingue dans la discussion théologique et de philosophie de la religion par deux particularités. D’une part, depuis l’époque de William James, elle est considérée comme le candidat le plus prometteur pour un dialogue dirigé vers le consensus entre les grandes religions. La mystique comme noyau des grandes religions? D’autre part, le protestantisme a toujours articulé des réserves face à la mystique comme une forme de religiosité humaine soupçonnée d’auto-rédemption. Dans l’année du jubilé des 500 ans de la Réforme, cet ouvrage réunit la discussion intraprotestante au sujet de la mystique, y compris le positionnement plus positif qui se dessine ces derniers temps à l’égard de la mystique et la nouvelle discussion internationale sur la mystique. Dans la première partie, des aspects interdisciplinaires de la mystique venant de la philosophie, de la psychologie, des neurosciences et des mathématiques sont thématisés. La deuxième partie se concentre sur la phénoménologie de l’expérience mystique dans les cinq grandes religions, c’est-à-dire dans le contexte de la discussion sur l’herméneutique interreligieuse, ainsi que sur les deux courants principaux de la discussion sur la nature de la mystique: l’essentialisme et le culturalisme. La troisième partie conclusive convie différentes approches dogmatiques afin de rendre la mystique de nouveau familière au protestantisme. »