Mots-clés

, , , ,

Colloque international

L’Université face à la mystique : un siècle de controverses ?

(Université de Genève, 28-30 avril 2016)

wassily-kandinsky-jaune-rouge-bleuLa mystique est une dimension à la fois essentielle et étrange du religieux, qui attire et repousse à la fois. Elle ne pouvait rester la chasse gardée des Églises ou des lieux où elle s’exprime : l’Université devait s’intéresser à la mystique, à la fois comme forme de l’expérience spirituelle et source d’un discours religieux spécifique. Qu’est-ce que la mystique signifie ? Quels sont les enjeux humains impliqués dans cette expérience ? En quoi et comment l’expérience mystique prend-elle sa part du religieux ? Est-elle à son fondement ? En est-elle un développement secondaire ? C’est pour travailler ces questions que la Faculté de théologie protestante de l’Université de Genève et son Institut Romand de Systématique et d’Éthique a organisé un colloque international qui se tiendra du jeudi 28 au samedi 30 avril à midi. Il donnera l’occasion d’écouter des personnalités académiques qui comptent parmi les plus grands spécialistes mondiaux de ces questions. Entre autres Danièle Hervieu-Léger, Bernard McGinn, Jacques Le Brun, Jean Leclercq, Marie Wiberg Pedersen,…

Nous vous invitons à découvrir ici le programme de cette manifestation.

Le colloque se tiendra du 28 au 30 avril 2016 à l’Université de Genève (salle B 111, 1er étage Uni-Bastions, Rue de Candolle, 5). L’entrée est libre, sans inscription.