Mystique et figures mystiques

La symphonie des harmonies célestes

Nous vous proposons quelques extraits de La symphonie des harmonies célestes d’Hildegarde de Bingen :

 

Ô vertu de Sagesse,

qui as formé le cercle circulant

dans la compréhension de tout

sur l’unique chemin qui possède la vie,

aves les trois ailes que tu as,

l’une pour voler dans l’altitude,

l’autre exsudant de la terre,

la troisième vol d’absolue plénitude,

louange à toi, ô Sagesse,

et l’honneur qui t’est dû.

 

Ô Dieu d’éternité,

daigne à présent

brûler de cet amour

qui nous fait membres

créés dans le même amour d’engendrement du Fils

dans la première aurore,

avant toute créature.

Vois la nécessité

qui s’abat sur nous,

écarte-la de nous au nom de ton Fils,

et conduis-nous

à la joie du salut.

 

L’amour abonde en tout,

s’exhaussant de l’abîme

jusqu’au delà des étoiles,

amour d’extrême amour en tout,

car il a donné au Roi suprême

un baiser de paix.

 

Extraits tirés du livre : Hildegarde de Bingen, La symphonie des harmonies célestes (trad. fr. R. Lenoir et C. Carraud), Grenoble, J. Millon, 2003.