Mots-clefs

,

(I, 289) Sans pourquoi. rose

La rose est sans pourquoi, elle fleurit parce qu’elle fleurit, elle ne fait pas attention à elle-même, ne demande pas si on la voit.

(I,1) Ce qui est fin demeure

Pure comme l’or le plus fin, roide comme un rocher, toute claire comme un cristal: telle doit être ton âme.

(I, 71) Il faut être l’essence

L’exercice de l’amour est bien difficile : nous ne devons pas seulement aimer, mais, comme Dieu, être nous-mêmes l’amour.

(I, 199) Dieu hors de la créature

Va où tu ne peux pas ; vois où tu ne vois pas, Ecoute où rien ne bruit, tu es là où Dieu parle.

(I, 82) Le Ciel est en toi.

Arrête, où cours-tu donc, le ciel est en toi : et chercher Dieu ailleurs, c’est le manquer toujours.

(Cherubinischer Wandersmann. Pèlerin Chérubinique, trad. fr. Henri Plard, Paris, Aubier, 1946).